"Toute mon estime et mon apprciation pour mon professeur, Monsieur Octavian SASSU - DUCSOARA, personalit artistique et intellectuelle tout a fait complexe, initi au niveau suprieur en ce qui concerne la connaissance de l'etre humain et des perceptions existentielles.
Remerciments pour sa gnrosit en tant que maître d'cole et mentor a moi.
Que le Bon Dieu vous accorde une longue vie, sant, amour, accomplissement artistique et la bonne comprhension de la part des autres d'un esprit hors du commun que vous tes.
Mes respects, admiration et amiti,
Ioan GHISE, Maire de Brasov.
"
Livre d'impressions sur l'Exposition de 1999


""...Dans un monde qui brule, au sens propre et au figur, l'exposition reste comme oasis o nos mes, ravages par l'hostilit des temps, peuvent encore recevoir un peu d'air pur et même un grain d'esprence, cueillis, avec gnrosit, par amour de la vie, telle qu'elle est, d'un crateur d'exception."

"Un poem de fleurs et de paysages"
Eduard HUIDAN, membre du Conseil de l'Union des Ecrivains de Roumanie, de World Editors Forum, de International News - paper Marketing Association, du Conseil de l'Association Roumaine des Editeurs de Presse et de l'Union des Journalistes Professionnels, Nomine pour WHO'S WHO IN THE WORLD - 1996, PDG du journal"Gazeta de Transilvania".
Gazeta de Transilvania, 15 juillet 1999


"...Je me rejouis, affirme le peintre Eugen - Octavian SASSU - DUCSOARA, d'avoir l'occasion de presenter ici, a Brasov, quelques de mes peintures, devant des personalits arrives de l'Isral, pays que je tiens au coeur et ou j'aimerais exposer mes tableaux, ayant en vue aussi le fait que je nourris une bien ancienne sympathie pour la culture et la civilisation hbraiques . Tout au long d'une dizaine d'annes, pendant la dure poque du communisme, j'tais toujours prsent au Temple Hbreu, a la Synagogue de Brasov . De ce peuple, dont la civilisation est millnaire, j'ai beaucoup appris . Quant a leurs fetes traditionnelles, j'y ai particip a leurs prparatifs meme et ensuite, a ct de mes amis hbreux on a copieusement gout leurs plats traditionnels . La sagesse et la spiritualit hbraiques me sont toutes proches . De meme que notre peuple, celui des Hbreux n'a pas eu des vellits de conqurant, par contre il n'a fait que s'efforcer de garder son identit, malgr toutes les vicissitudes de chez nous . Quant a la richesse de l'art israelien et a leur religion, je crois en avoir subi l'influence." Dans le meme contexte, M. Meir NITZAN ( le maire de la ville RishonLe - Zion d'Isral) de son aveu dit que :" Cette manifestation artistique s'leve a un tres haut niveau. La culture et l'art brasoviens sont profondment enracins dans vos parages . Toute notre admiration pour la fortune spirituelle de cette ville ancienne ! Je crois que la culture roumaine et celle de mon peuple ont beaucoup de pionts communs.""

Cristina SERB, journaliste
Gazeta de Transilvania, 8 juillet 1999, Brasov


"La creation plastique de l'artist Octavian SASSU - DUCSOARA trahit une force d'expression remarcable et une sensibilit de composition et de couleur hors ligne . Les paysages sont minutieusement labores et inspirs par les contres de Brasov, mais par en exclusivit .
La nature morte, les fleurs ont quelque chose de la musique intrieure de l'auteur . Voyageur au bord de la mer ou dans le Delta, impressionn par ces beaux endroits, il peint" Mer calme"," Racine au bord du Danube"," Le port Tomis" .
Le domaine du portrait ne lui a pas chapp de maniere que des personnalits, de Brasov ou d'ailleurs, se trouvent immortallises sur ses toiles . Son activit complexe a dtermin l'artiste Octavian SASSU - DUCSOARA a rechercher une solution pour son art qu'il a trouve dans la chromodynamique, ayant de cette faon la possibilit de faire bien des dmarches sur les divers coordonns de cet aspect de l'art .
La chromodynamique lui a donn ces sens particuliers a l'art concret et a la couleur de l'existance . Octavian - SASSU - DUCSOARA a atteint la maturit des penses exprimes par contenu, forme et couleur. L'artiste a ses racines ici, en Roumanie, mais je veux l'affirmer et j'en ai la conviction que pe peintre Eugen - Octavian SASSU - DUCSOARA est tout aussi bon que n'importe quel artiste connu de l'Occident.
"

Titus N.HASDEU, Directeur du Musee d'Art de Brasov


""...L'Exposition de Rotterdam, du mois de dcembre 1997, a cette occasion j'ai l'honneur d'en faire le vernissage, peut se constituer en source de la rponse . A la grace de Dieu! Car, au - dela de ses valences esthtiques videntes, au - dela de son message plein de fraîcheur et de vigeur, dans le domaine de l'art, l'exposition s'annonce comme une promesse pour toujours plus beau, toujours plus vrai, toujours beaucoup plus, toujours en tout cas."

Marin BUHOARA, Ambassadeur de la Roumanie en Hollande ( 1990 - 1998 )
A prsent, Directeur du Service Europen de Securit ( Vienne, Autriche )
Catalogue de l'Exposition de 1997, Rotterdam, Chateau" Landhuis de Oliphant"


"L'universe du peintre, riche, bati avec originalit dans la rigueur des solutions qui tiennent a la composition, la recherche du rythme qui anime les lments du monde, toutes par un dosage judicieux des lumieres, allant de l'estomp jusqu'a la luminescence puissante, anticipe l'art de l'avenir."

" La Chromodynamique - peinture de la spiritualite"
Steluta PESTREA - SICIU, professeur
Ecran Magazin, 20 janvier - 4 fevrier 1996


"chrya Octavian - Eugen SASSU - DUCSOARA,
Vous avez combl nos mes avec cette exposition de peinture, chromodynamique et initiatique, quelque chose" que ni Paris n'en a jamais vu". Je me sens dja au III-ieme Millnaire et j'ai beaucoup appris de vous . Vous etes sduit par la pratique du Yoga, je le suis par la thorie Vednta . Le Yoga est le plus important des Darshanas indiens comme pratique, ascetisme, le Vednta l'est pour la mtaphysique . Ils se rejoignent dans la mystique . Je crois que notre rencontre est bnfique non seulement pour nous . Soit qu'elle fonde une amiti ternelle ! En guise de conclusion, la plus belle proposition en sanskrit :
Tat Tvam Asi (" Tu es Cela" )
Je vous souhaite le ciel !
Mes respects,
"

Mircea ITU, Professeur Docteur" Tres honorable" de la Sorbonne, Paris
Professeur Docteur a l'Institut de Phylosophie de l'Academie Roumaine de Bucarest


"...C'est l'exprience d'un artiste parmi les meilleurs de la peinture du sud - est transylvain..."

Ion ITU, membre de l'Union des crivains
Membre de l'Union des Journalistes,rdacteur chef a la revue" Astra",
Directeur da la maison d'edition" Orientul Latin"
Prsident de la Ligue"Mihai Eminescu"
Membre de l'Union des Artistes Plastiques ( U. A. P. )
Membre de l'Association de Theatre - Musique
Critique d'art
Gazeta de Transilvania, 4 - 5 mars 1995


"L'artiste n'est pas terrifi, ne fuit ni craintes, ni cauchemars, mais accueille avec amour la chaude caresse des batiments, des fleurs, des collines, des arbres, de l'eau...de l'Univers et detient le secret magique de communication avec le monde."

Alexandru TION, critique d'art
Transilvania Expres, 7 mars 1995


"...Devant nous, l'un apres l'autre, s'talaient des oeuvres de dimensions varies dont la palette aux vives couleurs ravit par ses attraits irrsistibles..."

Dimitrie ROMAN, journaliste
Ecran Magazin, 10 - 16 avril 1995


"...Son art n'a pas besoin de recommandation : le plein - air et la nature morte , represente par des fleurs nous exemptent de toute explication lgalise . De l'harmonie des formes et des couleurs, le jeu clatant en est inbranlable, constant . Couleurs, formes et dessin qui jouent avec clat dans son art, se caressent rciproquement de manire qu'on peut lire" le poeme" d'un artieste dont la posie de sa peinture est inspire par une muse, la nature..."

"Le livre d'impressions d'un lyrique"
MARTON Andrea, alis SIOPS Andras, critique d'art, Hongrie
Brassoi Lapok, 20 Septemvre 1980


""...L'image d'un fragment de chaîne qui traversait verticalement la composition, d'une chaîne qui symbolisait mtaphoriquement un fragment de la vie de notre peuple...Coupoles et portails d'eglises, a ct de volets renferms par lesquels s'goutte du sang frais, lments d'architecture traditionnelles, a ct de fleurs rouges symbolisait le sacrifice, de vastes champs a meules et toujours des taches de sang ; faits rels, mais les yeux voulu ferms..."

from"De l'histoire de la chaîne"
Anca POPP - SCHEIRE, critique d'art, Suisse
Revue ASTRA, no.4, avril 1990


""...Personnellement, je suis convaincu que la thorie de la peinture chromodynamique, telle que M. Octavian SASSU - DUCSOARA en a mis les bases et qu'il l'a dmontre, represnte une dcouverte a larges perspectives a l'avenir . Et je crois aussi que la peinture a effets chromodynamiques peut devenir un genre indpendant parmi les arts visuels du III - ieme Millnaire au seuil duquel la dcouverte d'Octavian SASSU - DUCSOARA s'institue en messager de bon augure."

Vasile DRAGUT, historien d'art et President UNESCO concernant les recherches de Tassili (Algerie).
Catalogue de l'Exposition de 1983 de Bucarest


" C'est toujours a l'experiment, par la prsentation chromodynamique des peintures a l'aide d'une installation chromodynamique lctronique, a l'ATELIER'35 ( des Galeries Horizont, a Bucarest, en 1983 ), qu'appartient aussi l'Exposition d'Octavian SASSU - DUCSOARA, ayant l'ambition et le merit d'etre le premier a exemplifier le comportement des couleurs, leur changement ou leur disparition, sous l'action dirige de la lumiere colore en rouge et bleu . L'exposition en est de ce point de vue un veritable spectacle chromatique et en meme temps une invitation pour que les thtres, le film et la tlvision en profitent, utilisant les vertus de la peinture chromodynamique."

Mircea DEAC, historien et critique d'art


"...A l'ATELIER'35 Octavian SASSU - DUCSOARA dmontre combien fertile peut etre la rencontre de l'art avec la science . Pendant longtemps le peintre s'est donn a des investigations minutieuses sur le comportement de la couleur dans une variation programme de son illumination avec des rayons a intensits variables . Spculant intelligemment les effets de ce qu'il appelle peinture chromodynamique, Octavian SASSU - DUCSOARA peut donner a chacun de ses oeuvres une pluralit d'identits chromatiques, en fonction de la longueur d'onde de la couleur rceptrice et de la couleur de rayon projet . S'estompant , s'intensifiant, disparaissant, pour rapparaître ensuite, lentement, revenant semble - t - il de tres , tres loin, rincorporant la couleur sous nos regards, ses peintures , j'en suis convaincu, representent des suggestions du plus grand intret"

Dan GRIGORESCU, critique d'art
România Libera, 18 aout 1983


""...Les expositios d'Octavian SASSU - DUCSOARA, a l'ATELIER'35 des Galeries HORIZONT de Bucarest, instituent dans une formule cohrente spectaculaire...bien articule de point de vue esthtique et scientifique, un type de peinture pour lequel la cimaise et l'encadrement ne reprsentent que le support accasionnel d'un spectacle de couleur et de lumiere completement ouvert dans l'espace . L'auteur l'a appelee, ayant l'ambition de jeter les fondements d'une vision originale et clairement dlimite sous le rapport de ses dterminations psychophysiques, peinture chromodynamique."

Corneliu ANTIM, critique d'art et ecrivain
Luceafarul, 6 aout 1983


"Tout insolite qu'il paraît, cet exprimentation d'Octavian SASSU - DUCSOARA renvooie dans les coordonnes de l'univers ou, pour nous, hommes terrestres, il y a un lever du soleil, un coucher du soleil, un lever de lune, des clipses et des aurores borales, vers lesquels on est port, grce a la dmonstration pratique de la peinture chromodynamique . Quoi qu'il en soit, la dmonstration a l'aide de l'installation lectronique chromodynamique est plus loquente que de voir les possibilits de l'interprets enorgueilli, fut- il critique d'art ou bien l'artiste lui - meme."

Horia HORSIA, critique d'art et ecrivain
Discours introductif au vernissage de l'Exposition de chromodynamique de 1983, Bucarest


" ...La ralit de l'art d'Octavian SASSU - DUCSOARA passe outre les confins de l'espace visible . C'est une ralit mirifique, charge de secrets, mystrieuse . Les aires du conscient sont, sous la condition de son art, en expansion . L'esprit et le sens prennet act d'espaces que la culture du visible ne pourrait pas parcourir autrement . Une tension blouissante agite la sensibilit, on est sduit par des formes bizarres, c'est sur qu'on nous emporte au - dela conventions, dans une monde control par la regle du mythe. Il faut s'attendre a des changements. Il y en a un qui est fondamental et concerne la convention meme de considrer la peinture..."

Ion ITU, membre de l'Union des crivains
Membre de l'Union des Journalistes,rdacteur chef a la revue" Astra",
Directeur da la maison d'edition" Orientul Latin"
Prsident de la Ligue"Mihai Eminescu"
Membre de l'Union des Artistes Plastiques ( U. A. P. )
Membre de l'Association de Theatre - Musique
Critique d'art
Catalogue de l'Exposition de 1978


"A l'approche du moment ou l'exposition sera close j'prouve un sentiment de regret car il faut se sparer des dmonstrations de peinture a effets chromodynamiques qui ont provoqu tant d'intret dans notre municipe...Il est de mon devoir et je le fait aves plaisir de fliciter l'innovateur doue, le plasticien et le technicien accompli, pour ses recherches, pour son travail soutenu, courronn de succes, pour son talent d'exception..."

Alexandru POPA, Directeur de la Maison de Science et technique de la Jeunesse Prefet du Departement de Brasov en 1995
Livre d'impressions de l'Exposition de 1978


"Je l'ai t et je le suis profondment impression par les rsultats scientifiques et artistiques ou l'ont emmen le travail pein de mon collegue SASSU - DUCSOARA..."

Elas LEONID, Maître de Confrence a l'Acadmie de Beaux Arts" I. Andreescu" de Cluj, critique d'art
Livre d'impressions de l'Exposition de 1978


"...L'image volue ainsi devant nous, elle naît on dirait du nant, atteint divers ges d'clat, pour plir peu a peu . On atteint ainsi, l'une apres l'autre, sans brutalits ou vulgarites chromatiques, des valences purement graphiques ou de potiques vocations romantiques."

Dinu VASIU, critique d'art, musographe
Livre d'impressions de l'Exposition de 1978


Agrement de l'artiste
© 2000-2004 Octavian Eugen Sassu-Ducsoara Developed by Bogdan Morar